Le Féminin Sacré

Célébrer le féminin sacré, être à l’écoute de ses cycles, de ceux des saisons, redécouvrir certaines parties de soi même, avancer dans son authenticité et sa singularité, guérir ses blessures… Ce sont certains des thèmes abordées dans trois livres passionnants:
Femmes qui courent avec les loups, histoires et mythes de l’archétype de la femme sauvage, de Clarissa Pinkola Estes, Les 13 mères originelles, la voie initiatique des femmes amérindiennes, de Jamie Sams – tous deux références en la matière, ainsi que le dernier livre émouvant et subtil de l’écrivain Jean-Philippe de Tonnac, Le cercle des guérisseuses.

« Le travail le plus profond est aussi le plus obscur » écrit Clarissa Pinkola Estes. Autour de contes et mythes choisis, elle explique différents aspects de la psyché féminine, comment voir qui nous sommes vraiment derrière notre masque de la personnalité, se poser des questions clefs sur soi même, et surtout libérer la femme sauvage qui sommeille en nous, tout en retrouvant sa famille spirituelle, et si possible, en évitant les pièges en route! C’est une lecture exigeante mais vraiment très éclairante, qui nous guide pour regarder nos ombres en face, en prendre le positif, et éclairer notre chemin en considérant les choses pour ce qu’elles sont.

Dans Les 13mères originelles, Jamie Sams retrace l’origine de tous les aspects du féminin sacré et des enseignements qui se transmettent chez les amérindiens. A chaque mois correspond une mère et sa symbolique, la 13ème étant « celle qui devient sa vision », donc qui intègre les 12 autres aspects. Reconnexion à la nature, sagesse, créativité, guérison, écoute de soi et des autres, amour, harmonie, authenticité, vous y découvrirez à chaque fois des contes de sagesse et des leçons tirées de ces treize archétypes féminins pendant leur incarnation sur terre, suite aux épreuves qui leur ont tant appris. « Vie, unité et égalité » est le fondement du cercle harmonieux de la sororité, explique l’auteur.

Enfin, le livre d’un homme, en chemin vers sa guérison grâce à des femmes, termine ce trio de lectures sur le féminin sacré. Parce que justement, cela concerne tout le monde: célébrer sa féminité, la comprendre, l’explorer, la vivre avec douceur et sérénité, pour les femmes comme pour les hommes, plutôt que détruire, rejeter, dénigrer. Jean Philippe de Tonnac a écrit un livre très touchant, sorti en mars 2019, où il se livre beaucoup, mais toujours avec pudeur. Il part à la rencontre de plusieurs femmes guérisseuses, raconte leurs parcours de vie si riches et étonnants, se raconte lui aussi, dans sa recherche de réconciliation avec le féminin et avec lui même.

Une des évolutions essentielles pour tous passe par la célébration du féminin, la réconciliation et l’harmonie entre le féminin et le masculin. Pour cela, en avançant au delà de nos jugements, limitations, croyances, on peut chercher au plus profond de nous mêmes la guérison, l’apaisement, le pardon, pour ensuite s’ouvrir aux autres, au monde, dans la paix, la singularité et l’unité.

Les trois livres cités:

Femmes qui courent avec les loups, Histoires et Mythes de l’archétype de la femme sauvage, de Clarissa Pinkola Estes, en livre de poches

Les 13 mères originelles, la voie initiatique des femmes amérindiennes, de Jamie Sams, Editions Vega

Le cercle des guérisseuses de Jean -Philippe de Tonnac, Editions Guy Trédaniel.